The Streets of…

Un peu de vibe de Brooklyn (et du Lower East Side, j’avoue), parcouru en images et en pas de danse Salsa pour la venue du printemps.

Brassage de sons, de couleurs, de saveurs et de personnes de tout walks of life.

Brooklyn qui répond à la devise néerlandaise “Eendraght Maeckt Maght” ou autrement dit “l’Union fait la force”

Advertisements

Leave a comment

Filed under Culture

Roberta’s Pizza

Bushwick, une voiture classe aux vitres teintées dépose deux couples, la cinquantaine passée, bien fagotés, l’air pincé mais amusé par leur virée (risquée!?) au delà du bridge. Ils glissent dans un bâtiment via un rideau, Ils rentrent là dedans:

Image

Risquée? Faut savoir que dans l’imaginaire du New Yorkais et surtout du Manhattaneur commun, Bushwick ça craint et ça ressemble encore à ca.

Mais Roberta’s est là, un des acteurs de la transformation de ce quartier industriel, institution culinaire qui fait émoustiller les papilles des artistes, jeunes hipsters du coin et la presse, principalement mais pas seulement grâce à leurs succulentes pizzas (cuites par un jeune chef formé en Sicile).

Vous me direz une pizza ne change pas le monde, l’autre point fort de Roberta’s c’est la belle salle aux poutres apparentes et ses grandes tablées, une tente où déguster du cidre chaud en hiver au son de divers groupes et djs, mais surtout leur philosophie de l’eco-fooding et agriculture en ville.

Vous pourrez y voir une serre où ils cultivent leur propres aliments, manger dans le patio qui donne directement sur leur cabine radio, transmettant émissions de radio à la thématique nourriture bio, eco-gastronomie, roof farming, urbanisme eco-responsable etc. Jetez-y une oreille ici.

Image

Et venez admirer la jungle visuelle du quartier, les hipsters, les énergumènes en tout genre, les trolls, les verts, les bleus, les tatouages, les graffitis.

Les galeries d’art branchées s’installent à quelques pas de là (56 Bogart Street), et les soirées en loft et sur les toits foisonnent, plus de crème dans ce millefeuille là bientôt.

Roberta’s

261 Moore St Brooklyn,NY

Morgan Ave stop sur le  L train

Ouvert tous les jours 11a.m.-Midnight

718-417-1118

Blog: http://robertas.tumblr.com/

Site: http://www.robertaspizza.com/

1 Comment

Filed under Drink, Eat

WORD

Soyons bibliques pour inaugurer cette série de portes et posts ouverts sur Brooklyn, au commencement était W O R D ces 4 murs d’une belle bâtisse brownstone renferment un peu plus que des livres en s’exposant constamment à la vie de quartier.

Sur la paisible et huppée rue Franklin, WORD est une petite institution qui en intégrant lectures, rencontres/signatures de livres, activités pour enfants, événements variés fait preuve de résistance face a la déferlante de ebook/tablets qui sévit le pays, comme on peut si bien le remarquer dans le métro New Yorkais.

Auteurs célèbres, groupes d écrivains amateurs, comiques et thésards viennent se raconter  et de près dans le cosy sous sol souvent avec vin d’accompagnement.

J’y ai vu entre autres une petite lecture sur l’histoire du F-word, des échanges de lettres de rupture, et autres lectures/marathons d’écrits sur des thèmes choisis en fonction de l’actualité…

Les librairies se font rares en général à NY, mais l’engouement reste. Épris du sentiment d’appartenir à un quartier les New Yorkais savent se battre pour rester diverti et cultivé.

Je n’ai pas souvenir d’être rentré dans cette boutique sans qu’il n’y ait une rencontre/événement/activité.  C’est ce qui en fait la force. Malheureusement on n’y trouve que des bouquins neufs, mais l’autre point remarquable et curieux, dans ce pays où les sites web de rencontres en tout genre ont  jusqu’à changé les moeurs, où la drague ne se fait plus qu’à coup de poke interposés sur réseaux sociaux, WORD s’affiche avec un tableau de petites annonces de rencontres, un pied de nez à la technologie et l’immédiateté qui vient ajouter au charme d’une soirée qu’on peut prolonger dans un des nombreux restaurants du quartier comme le très bon, typique et abordable restau polonais Karczma pour n’en citer qu’un (pour le moment)

Consultez le site pour les nombreux événements hebdomadaires que je serai surement amené à relayer ici un jour, vous y trouverez aussi papeterie artisanale locale, guides spéciaux et cartes postales d’artistes.

Vous n’aurez que WORD à la bouche, qui n’est pas un son si facile à prononcer dans nos palais mais que j’apprécie d’autant plus pour son usage quotidien dans le slang comme marque d’approbation ou de surprise!

Si ce dialogue, ces briques et ce vin rouge ne vous font pas faire le détour alors je sais pas faire de la pub.

–       They had a reading about how FUCK the word made its way in the dictionary.

–       Fuck the world?

–       No, fuck, the word fuck

–       Oh word?! Where?

–       At word?

–       Word!?

–       Yes WORD:

126 Franklin Street, Brooklyn

Subway: Greenpoint ou Nassau (Ligne G)

http://wordbrooklyn.com/

126 Franklin Street Brooklyn, NY 11222 | 718-383-0096

Leave a comment

Filed under Culture, Shop

Maison Première

Et si j’allais me faire un musée aujourd’hui. Oh non et si j’allais faire du shopping, oh et si je faisais du sport plutôt…Et si, et si, et si… Et si on arrêtait de tout planifier et qu’on allait juste se balader n’importe où au hasard.

Très bien. Juste un conseil, si un jour vous êtes du côté de Williamsburg et sa désormais célèbre Bedford Avenue et que vous vous retrouvez nez à nez devant cette façade :

N’hésitez même pas une seconde. Courez…

maison premiere

Vous réfugier à l’intérieur!  Ce bar est une véritable perle échouée au beau milieu de New York.

Inspiré d’un lieu visité jadis par le propriétaire à la Nouvelle-Orléans, ce petit cocon possède tout pour plaire. Doté d’une incroyable ambiance qui vous plonge dans une Amérique festive et chaleureuse, on se croirait transporté au XIXème siècle, avec ses bartenders à la pointe du professionnalisme,  sa  musique jazzy, ses bougies à tout va, ses jolis WC qui sentent bons (et oui c’est important), ses cocktails maison, son happy hour spécial huitres et même ses prix plutôt doux, Maison Première va peut-être devenir votre bar préféré. Ce n’est pas grave, personne ne vous en voudra !

La préparation des cocktails est un spectacle à lui tout seul. Installez-vous au bar dès que vous trouvez une petite place. Et oui, le lieu commence à être prisé, surtout pendant l’Oyster happy hour avec paraît-il de délicieuses huitres à $1.

Côté boisson la spécialité est l’absinthe mais également  tous les cocktails maison à base de gin, whisky ou rhum auxquels viendront se mélanger une farandole d’ingrédients disséminés ça et là autour de ce bar pleins de surprises. Notre préféré : le Carondelet ou $10 de pur bonheur.

Soyez sages. Ou pas. Dans tous les cas, accompagné de Mr or Mrs Modération, n’hésitez plus à ouvrir les portes un

peu bizarres, on dirait bien que c’est derrière elles que se cachent les plus beaux secrets.

maison premiere entree

Maison Première

298 Bedford Avenue

(Between South 1st and Grand Street)

Subway: L Bedford Ave

http://maisonpremiere.com

Leave a comment

Filed under Drink, Eat